Terrasses éphémères et révision du règlement des terrasses – contributions des collectifs et associations d’habitants

La Mairie de Paris a décidé dans l’urgence de pérenniser les terrasses éphémères et de les intégrer dans le règlement des étalages et terrasses (RET). Trois réunions de “concertation” ont été organisées avec les représentants des habitants et une avec les représentants des bars et restaurants. Les différents comptes-rendus se trouvent sur notre site.

Un Collectif Habitants de Paris s’est constitué autour d’un socle présenté dans le communiqué de presse du 24 avril. A ce jour (4 mai) 44 collectifs et associations d’habitants parisiens ont signé ce document. Le message est clair :

  • Oui à des terrasses éphèmères régulées pour 2021 le temps de la crise sanitaire actuelle, sous une charte V3 véritablement contraignante (à la différence de celle de 2020) et surtout l’application de sanctions
  • Non à la pérennisation des terrasses “éphémères” dans le RET
  • Report de la révision du RET en octobre après un diagnostic de l’été 2021

La Mairie a demandé aux différents collectifs et associations de fournir des contributions. Dans un souci de transparence et de responsabilité vis à vis des Parisiens, le Collectif Habitants de Paris a décidé de mettre en ligne les différentes propositions qui, toutes, se rejoignent ou se complètent.

8 Comments

  1. Caroline Valbrun

    Le Blabla : 66 rue Blanche, angle rue Chaptal. Propriétaire : Blablacar, sauf erreur…
    Horaires de fermeture de la terrasse éphémère non-respectés tout l’été (22h en principe, prolongés bien au-delà), terrasse permanente sur le trottoir (quasiment pas de passage pour une poussette ou un fauteuil), ouverte jusqu’à 2h du matin.
    la terrasse éphémère bloque des places de livraison.
    L’établissement loue des salles : le bruit des cris, rires, chansons, s’ajoute au bruit généré par les terrasses avec effet caisse de résonance sur au moins 50m rue Chaptal, assez étroite et résidentielle.
    Tout l’été, c’était l’enfer pour dormir, le bruit s’entend même fenêtres fermées, (très agréable par 30°)
    L’établissement est connu du commissariat pour nuisances sonores, sans résultat…
    Une habitante de l’immeuble au 66 rue Blanche a tenu 2 mois, puis déménagé…
    Réponse du commissariat l’été dernier : pas d’équipe à envoyer sur place, elles sont réquisitionnées par la Mairie Centrale !

    • Réseau Vivre Paris

      Depuis quand la mairie centrale réquisitionne-t-elle la police? Ils se sont moqués de vous. Une seule solution : le dépôt de plainte qu’ils ne peuvent pas refuser de prendre.

  2. Quentin

    Je souhaiterais vous aider dans votre lutte contre les terrasses “éphémères”/pérennes qui n’ont pas leur place dans les 3/4 des rues où des riverains dorment. Elles sont moches, bruyantes et ne sont pas du tout respectées. C’est plonger des milliers de personnes dans le chaos et le non sommeil. Comme d’habitude les politiques prennent des décisions sur des questions qu’ils ne vivent pas, ne connaissent pas et ne réfléchissent pas, ce coup ci on parle quand même d’un sujet très important. Je suis scandalisé et angoissé que ce qu’il s’est passé cet été ne devienne la norme. Je suis très énervé, mais je ne sais pas comment me plaindre tant il est impossible de contacter cette mairie qui n’écoute rien ni personne et base son taux de mécontentement “très faible” sur l’ensemble des Parisiens (en période où Paris était un peu vide) et non ceux qui sont touchés par ces nuisances : les riverains sur rue, qui eux sont très majoritairement contre. C’est vraiment n’importe quoi.
    – Oui à des terrasses temporaires régulées pour 2021
    – Non à la pérennisation des terrasses “éphémères”

  3. AC

    OUI aux terrasses éphémères pour soutenir les commerçants pendant cette période de crise sanitaire sous certaines conditions de respect du voisinage .
    NON à leur pérennisation et NON à un nouveau RET fait dans l’urgence et donc bâclé!
    AC

    • Anne

      La moindre concession sur des terrasses éphémères sera utilisée par les bars comme un point d’appui pour pérenniser la situation ! En 2014, les bars ont commencé à sortir des terrasses et des écrans pour suivre la coupe du monde… Les voisins se sont plaints. Les patrons de bar ont dit : « Soyez sympas, c’est la coupe du monde ». Les voisins ont donc fait preuve de patience. Mais après la coupe du monde, les bars n’ont plus voulu ranger leurs terrasses ! Et la situation a ensuite empiré à chaque coupe d’Europe et chaque coupe du monde ! Si vous cédez du terrain, vous aurez beaucoup de mal à le récupérer !

  4. Halte au bruit

    Bonjour et un grand merci pour votre action pour la défense des Parisiennes et Parisiens,
    En tant que victime de nuisances sonores à Paris je trouve TERRIFIANT le témoignage du Collectif Clichy-Blanche sur la procédure de la Mairie de Paris et la décision de justice concernant les nuisances sonores d’une terrasse de restaurant-bar, en toute IMPUNITE DEPUIS 3 ANS!
    En même temps, j’ai assisté à l’anniversaire d’une amie dans le 11ème (avant la crise sanitaire), la police est intervenue rapidement (pour moi, à juste titre) pour faire cesser le bruit. Mon amie a dû payer une amende et a été convoquée au Tribunal suite à la plainte de voisins.
    DEUX POIDS, DEUX MESURES?
    Selon que vous serez puissant ou misérable…

    • Marche Matinale

      Merci ! Merci ! Merci !

    • Anne

      Oui, tout à fait, deux poids, deux mesures ! Quand vous appelez la police pour signaler un tapage nocturne, la police demande s’il s’agit du bruit de particuliers ou de bars. Si vous répondez qu’il s’agit de bars, vous êtes redirigés vers un message d’attente avec personne qui répond ! Je pense que la police a reçu des consignes pour fermer les yeux sur les tapages nocturnes en provenance des bars !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021

Theme by Anders NorenUp ↑