Révision du règlement des terrasses : les documents présentés par la Mairie

Lors des réunions de concertation sur la révision du règlement des étalages et terrasses (RET) la mairie nous a présenté des diaporamas. Nous avons demandé qu’ils soient mis à la disposition des participants, ce qui nous a été refusé. Étonnante conception de la concertation et transparence pour la Mairie de Paris! Nous avons cependant fait des copies d’écran et dans un souci de transparence et de démocratie participative nous avons décidé de les rendre publics.

Le diaporama présenté le 22 avril et qui reprend les points de la réunion précédente. Et des exemples de terrasses vertueuses (?).
Dans la première diapo, et les collectifs et associations présents ont protesté, il est dit que la concertation porte sur l’ensemble du RET alors que nous n’avons pas arrêté de dire qu’elle portait, selon nous, uniquement sur la reconduction des terrasses éphémères pour l’été 2021 et que le nouveau RET devrait être étudié à l’automne après un diagnostic des terrasses éphémères 2021.
A noter sur les diapos présentées par Dominique Alba, chef de l’APUR:
– diapo 4 : la terrasse du bas à gauche est non conforme car non protégée de la circulation!
– diapo 5 : terrasses à adapter… En effet deux sont non conformes : >1,30m, couverte + installation électrique. Elles ne sont pas à adapter mais à démonter!
– diapo 6 : citée en exemple. La terrasse de gauche ne laisse pas 1,60m de passage, donc non conforme au plan d’accessibilité (PAVE)
– diapo 8 : en 4 mois et demi la DPSP se targue d’avoir distribué un petit millier de PV en 135 jours, ce qui fait un PV pour 3 agents sur la période.
– diapo 12 : autosatisfaction à Grenoble. Peu de cas de nuisances sonores “supplémentaires”. Qu’il nous soit permis d’en douter! 

Dans le diaporama du 7 mai tout un catalogue de bonnes intentions. Malheureusement les exemples de non-respect de la future règlementation sont déjà légion. De mauvaises habitudes sont déjà prises.

Voici le diaporama du 18 mai, sorte de bouquet final qui commence très fort avec une première diapo présentant un trottoir encombré  (moins de 1,60m de passage) et une terrasse non séparée de la chaussée, donc particulièrement dangereuse. 
A noter que pour cette dernière réunion le chat était fermé et tous les micros coupés et seulement ouverts par la maitre de cérémonie. Autant dire que les représentants des habitants étaient muselés.
Et 14 diapos, histoire d’occuper le temps, sur le règlement actuel. En fin de “concertation”! A la limite cela aurait pu être utile en début, mais c’était surtout du temps de parole en moins pour les représentants des Parisiens.

14 Comments

  1. Ohozer

    La farce continue! C’est à peine croyable, j’ai cru à un article du gorafi, mais non! Je ne comprends pas…
    https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/chr/aide-amenagement-terrasses

  2. Ohozer

    Je viens de lire dans le nouveau RET que les terrasses annuelles pourront désormais s’installer sur des places de stationnement et fonctionner jusqu’à 02h du matin. En gros, tous les restos et bars vont faire enregistrer leurs terrasses éphémères en terrasses annuelles. Cette révision du RET est encore pire que ce que je pensais!!!

    • Réseau Vivre Paris

      Vous avez raison. Cette annonce est pire que ce que nous pensions. La mairie a le culot de dire que cette réforme a été élaborée en accord avec les riverains, ce qui est totalement FAUX. Cet élément de discours est malheureusement repris par les médias. Un collectif de 44 associations et collectifs d’habitants a participé aux réunions de pseudo concertation. Aucun n’était favorable à la pérennisation des terrasses éphémères.
      La mairie communique sur un projet de réforme du règlement des terrasses avant même qu’il ne soit voté en Conseil de Paris le mois prochain ? Et s’il n’y avait pas une majorité pour le voter?

  3. Sebastien

    Je viens de prendre connaissance de l’entrée en vigueur du nouveau RET et du désastre qui s’impose dorénavant aux riverains : nuisances, dévaluation de leurs biens. Les conséquences sont effroyables et nombreuses.
    Une action en justice de la part des associations est-elle toujours envisagée ?

  4. Roucous Daniel

    Il existe un règlement bruit d’activité à Paris non
    https://www.paris.fr/pages/bruit-et-nuisances-sonores-162

  5. Sebastien LABORIE

    Comment la mairie peut elle prétendre encadrer ces nouvelles terrasses quand elle était déjà incapable d’encadrer les précédentes : https://www.lemonde.fr/vie-quotidienne/article/2016/08/19/rapport-accablant-de-l-inspection-generale-de-la-ville-de-paris-sur-la-gestion-des-terrasses_6004241_5057666.html
    75% de terrasses “historiques” hors-la-loi en 2016.
    Ce chiffre doit monter à 80% avec les terrasses éphémères, au bas mot !
    Je déteste qu’on me prenne pour un imbécile et c’est exactement ce que font Hidalgo et sa clique…

  6. Hamon

    Le bar Frog 9 rue de la Bastille a non seulement une terrasse sur place de parking mais s’étale en plus sur les trottoirs au moyen de tables pliantes … c’est plus d’une cinquantaine de places supplémentaires … or c’est un bar à bière regroupant des groupes . D’où un énorme bruit pour les riverains … et maintenant saltimbanques avec sono à fond … c’est un étalement sans fin …. plus des vélibs sous les fenêtres … et la maintenance a 3h30 du matin . Il y a 2 jours j’ai dû exfiltrer un aveugle pris dans l’enchevêtrement des tables … scandaleux . Une action de sensibilisation serait sans doute d’aller faire la fête sous les fenêtres de Madame Hidalgo … son adresse ?

  7. Ohozer

    Bonsoir Monique,
    La mairie de Paris ne fera rien pour les riverains. Nos signalements sur “Dans ma rue” resteront lettres mortes. Dans ma copropriété nous venons de voter un budget pour s’adjoindre les services d’un avocat pour assigner le restaurateur qui nous fait vivre un enfer depuis l’installation de sa terrasse dite éphémère pour trouble anormal de voisinage. Cet avocat nous a d’ailleurs confirmé que les signalements à la mairie de servaient à rien et que le seul moyen de se faire entendre était la justice. Si vous le pouvez je vous conseille cette stratégie qui aura au moins l’avantage de faire perdre du temps et de l’argent aux restaurateurs qui nous pourrissent la vie au quotidien. Et je pense qu’au bout nous aurons gain de cause, peut être “grace” à la mairie qui va enfin fixer un cadre légal à tout ce bazar, nous permettant de nous défendre.

    • lawer

      Bonjour,
      Pouvez-vous nous indiquer sur quel fondement vous allez assigner ce restaurateur (nuisances sonores j’imagine ?) ? N’est-il pas envisageable d’assigner également la Mairie pour sa grave négligence, voire même sa carence totale, dans le contrôle du respect de la charte et de la tranquillité publique ? J’espère en tout cas que votre action aboutira. Tenez-nous au courant !

    • An

      Nous devrions tous faire ça !
      Effectivement, actuellement, se plaindre à la mairie est une perte de temps et d’énergie…

  8. Seelow

    S’il n’y avait que les restaurants et les cafés… En dehors des terrasses, il y a les boutiques de fringues, rue St Denis et de la Cossonnerie qui s’étalent hors de leur espace autorisé sur les voies piétonnes, leurs mannequins posés presqu’au milieu de la chaussée. Jamais sanctionnés par la Mairie.
    Sans compter les voitures à rouleaux nettoyants qui passent à 7h du matin dans un bruit d’enfer pendant 20 minutes au moins. D’autres rues sont carrément privilégiées, rue Montorgueil elles passent, comme – les camions poubelles, vers 17h-18h, les riverains ayant réagi en masse contre les réveils précoces et le bruit dangereux pour la santé. D’autres quartiers plus chics bénéficient de voitures à rouleaux nettoyants modernes, plus silencieuses, dont les décibels ne dépassent pas le seuil autorisé. Ce qui n’est pas le cas dans notre coin.

    • An

      Les camions poubelles aussi sont très bruyants, et ils passent même avant 7 heures du matin, ce qui est interdit dans cette zone ! Et les livraisons aussi sont interdites avant 7 heures du matin, mais si vous vous promenez dans cette zone avant 7 heures du matin, vous verrez des dizaines de camions de livraison, dont certains particulièrement bruyants !

  9. Brun Monique

    Bonjour,
    Depuis cette nouvelle révision du règlement des terrasses c’est un déchainement d’installation de terrasse en bois qui ne seront plus démolies. les piétons n’ont presque plus de place sur les trottoirs : piétons, handicapés et poussettes n’ont plus leur place. Allez voir la rue François Miron dans le 4è et les alentours du métro St Paul.
    J’ai transmis des photos à “dansmarue” mais pas de réponse…….

    • An

      Je me demande si les applications comme Dans ma rue n’ont pas surtout vocation à laisser les voisins se défouler… Depuis des années, la mairie de Paris fait perdre du temps et de l’énergie aux habitants mais ne fait rien pour eux ! C’est peut-être une stratégie volontaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021

Theme by Anders NorenUp ↑