Révision du règlement des terrasses : propositions d’un groupe d’associations et de collectifs

A l’attention de Mme Polski qui a présidé deux réunions dans laquelle la Mairie veut faire valider par les professionnels et les habitants la pérennisation des terrasses éphémères.

Socle minimal proposé par un groupe d’associations et collectifs

  • Oui à la reconduction pour l’année 2021 des terrasses éphémères tant que dure l’état de crise sanitaire
  • Report de la modification du RET dans le seul but d’y intégrer les terrasses éphémères
  • Avant le 1er juin rédaction d’une charte v.3 encadrant strictement les terrasses éphémères (co-construction avec les associations et collectifs de riverains)
    • Régime d’autorisation et non de déclaration
    • Fermeture des terrasses éphémères dès la fin de l’état de crise ou début octobre 
    • Démontage dans les deux semaines suivant la fermeture, délai de rigueur
    • Terrasses non-couvertes, sans éclairage, sans diffusion de musique enregistrée ni “live” et sans chauffage
    • Implantation des terrasses (nombre dans une même rue, taille, position, remisage…)
    • Mise en place de commissions paritaires (DPSP, police, syndicats professionnels, riverains…) + inspections
    • Contrôles des niveaux sonores (balises BruitParif)
    • Mise en place d’un numéro d’appel unique et d’une rubrique dédiée sur DMR pour faire des signalements qui seront suivis par la commission
    • Régime de sanctions si manquement à la charte : premier manquement = retrait d’autorisation de la terrasse pour une durée minimale de 15 jours, deuxième manquement = retrait pour un mois, troisième manquement = retrait définitif de droit de terrasse
    • Évaluation 1 mois après la réouverture des terrasses et ajustements si nécessaire
    • Évaluation du dispositif mi-novembre 
  • La révision du RET se fera plus tard et intégrera de nombreuses recommandations et prescriptions : rapport 2016 de l’IGVP, PAVE, étude EuropGroup, audit du BACN, États Généraux du Stationnement…

Si la mairie de Paris tente un passage en force de la pérennisation des terrasses éphémères, les associations et collectifs de riverains attaqueront cette décision par tous les moyens à leur disposition (légaux, presse, réseaux sociaux…).

Nous invitons les associations et collectifs qui s’opposent à cette intégration des terrasses éphémères de nous rejoindre et à faire connaitre nos positions. Les Parisiens n’accepteront pas de revivre ce qu’ils ont subi de mai à octobre 2020.

3 Comments

  1. Anne

    Il n’y a rien à espérer du côté de la mairie, je ne crois pas une seule seconde à leurs promesses, ils ont trop d’amis casés dans les associations de bars !

  2. Hubert

    Je découvre votre intervention concernant la volonté de la Mairie de pérenniser les terrasses initialement éphémères . Et j’apprécie. Personnellement j’ai eu la surprise de voir une terrasse dite éphémère pousser sous ma fenêtre … et même empiétant sur l’allée d’accès voitures au sous sol garage des voitures . Avec même un câble d’alimentation électrique partant du bar, courant sur la chaussée et rejoignant la terrasse … bref rien dans les clous …Quel manque de respect de la tranquillité des riverains en butte à ces regroupements de porteurs éventuels de Covid et rejetant force odeur de cigarettes ce qui à priori n’est pas favorable à la santé. J’ai quitté cet endroit . Et la où je suis maintenant : c’est le bruit des veliv enclenchés dans leur support par les livreurs Uber eats etc … c’est une ode à l’écologie mais dans quel monde vivent les responsables de cette Mairie ?

  3. Alix C.

    Que tous les parisiens unissent leurs efforts pour battre en brèche la volonté manifeste de la Mairie de pérenniser les terrasses “éphémères” (quelle antinomie!).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021

Theme by Anders NorenUp ↑