3 semaines de confinement puis on fait la fête

Article publié sur le site de Marais-Louvre
Nouvelle va-t-en-guerre, la première magistrate de Paris exerce son magister en donnant de plus en plus de directives au gouvernement (voir article précédent). Elle estime désormais qu’un confinement de 3 semaines des Parisiens devrait suffire à éradiquer la pandémie dans la capitale et ainsi, passé ce délai, permettrait de rouvrir tous les commerces fermés c’est-à-dire les bars, les restaurants et leurs terrasses. Une  façon subliminale de refaire cette fête à laquelle l’équipe municipale est tant attachée.

Cette manie simpliste d’envisager le retour à la normale n’est heureusement pas du goût du préfet qui a remis les choses au clair. Le contexte national de la Covid 19 est tel que personne aujourd’hui ne sait à quelle échéance la pandémie disparaîtra, sauf la Maire de Paris éclairée peut-être par son propre conseil scientifique ou mieux par le lobby des bars et restaurants à qui elle ne refuse rien.

Car dans le conscient collectif des « mairie-bars-restaurants-boîtes de nuit » Paris sans la fête ne serait plus Paris. Ce cliché passéiste est devenu encore plus déphasé avec la pandémie. Si le manque de lien social est le principal reproche fait à la Covid 19, la majorité des Parisiens aspire au calme, à une ville apaisée non pas seulement par les modes de déplacements dits « doux » mais par une qualité de vie où chacun serait respectueux de l’autre sous la bienveillance d’une équipe municipale au service de tous et non d’une seule corporation. Le nombre de Parisiens quittant la capitale n’est pas anodin et devrait faire réfléchir les élus ! 

D’ailleurs lorsque l’on parle confinement comme le fait la Maire de Paris, il faut être réaliste, malgré l’interdiction de se réunir des lieux de regroupement pourtant interdits existent où l’alcool coule à flot. Et l’on sait que pour l’après la mairie est à la recherche de 60 lieux de la capitale où « festoyer » quand la crise sera passée. Quelles nuits blanches en perspective pour les habitants dont on ne requiert même pas l’avis? 

Non, ces 3 semaines de confinement préconisées par Anne Hidalgo font partie de ses pirouettes dont elle a le secret et en l’occurrence qui n’a qu’un but, favoriser les alcooliers et la fiesta dans les rues de Paris. Les Parisiens ne supportent plus ce favoritisme et ses inconséquences !

11 Comments

  1. BR

    Il ne se passe rien à Paris 10 et Paris 9. Aucun nettoyage, aucun démontage de terrasses éphémères non conformes.

  2. Irvina Leguen

    Puisqu’elle a dit que dans 3 semaines Pfittttttttttttttttttttttttt! on fera la fête ! Elle a toujours raison, Non ! Samba ! Enfin, jusqu’en 2022 parce que là, elle risque de ne plus être à la fête.

  3. Belette

    Pénaliser inutilement tout le monde à des titres divers au lieu de se préoccuper à prendre les mesures qui s’imposent, c’est vraiment indigne d’un élu.
    Il faut avancer et, en laissant de côté les propositions spécieuses de la maire, faire à Paris comme on fait dans les Régions : Lille, par exemple, où l’interdiction de la consommation d’alcool à l’extérieur est générale : https://www.lebonbon.fr/lille/news/consommation-alcool-interdite-nord/ Vite !

  4. buffalo bill

    Excellent point de vue, bien en ligne avec ce que pense la majorité de la population ! Décidément , quelle bande de clowns tristes à l’Hôtel de Ville…. L’ancien premier Adjoint, Bruno Julliard, était d’une arrogance stupéfiante : on se prend à le regretter tellement son successeur Grégoire gesticule davantage encore…
    L’incompétence de ces apparatchiks de la Mairie de Paris est notoire et, désormais, si bien documentée…. Pour celles et ceux qui ne connaitrait pas encore ce site, régalez-vous avec les chroniques de https://laideururbaine.com/ et https://www.instagram.com/laideur_urbaine/
    Les derniers posts sont précisément consacrés au Grégoire….

  5. Parisienne du 18ème

    Effarant c’est bien le mot et ça confirme ce que nous pensons tous ici des liens solides entre la municipalité et le lobby des bars. Les bras m’en sont tombés hier soir lors de cette annonce !
    On confine et on rouvre tout au bout de 3 semaines, bars, resto, oui l’énoncination de ces lieux reflètent bien la priorité de Mme Hidalgo. Vous savez quoi, je rêve qu’elle ne passe qu’une seule nuit dans un appartement situé au-dessus de ces terrasses éphémères, vous pensez qu’elle comprendrait le calvaire que les parisiens sur rue vivent ?
    Et puis ces atroupements alcoolisés que nous voyons tous, est-ce normal de laisser faire dans ce contexte ? Si on commençait déjà par là, ce serait pas mal !

  6. un Habitant du 18ème

    Merci pour cet excellent article : c’est effarant ! C’est sidérant ! C’est digne de Trump…
    Votre article reflète je crois très bien la stupéfaction des rares Parisien, qui ont eu écho de cette déclaration intempestive, ridicule et pathétique de hier soir jeudi 25 février (déjà rétropédalage ce vendredi 26 à midi)…
    Lorsque j’ai entendu cette histoire « de 3 semaines de confinement », avant la ré-ouverture de la fête, des bars, des boites de nuits, des terrasses et des agapes (Romaines) : hier soir mon sang n’a fait qu’un tour !
    Mais quelle démagogie ! Mais quelle honte : ce genre de déclaration « irresponsable » dans le seul but de s’attirer les suffrages du lobby des bars, des vendeurs d’alcool et d’une minorité de « branchés des beaux quartiers » : c’est une insulte faite à tous les soignants, à tous les professionnels de la restauration respectueux (qui ont tout tenté pour la plupart d’entre eux) et à tous les Parisiens responsables, qui souffrent économiquement de cette situation depuis 1 an.
    Ils « pensent avec quel logiciel » à la Mairie de Paris ? Mais comment peuvent-il imaginer « tout réouvrir » dans 3 semaines, alors que les départements voisins n’auront pas été eux-même confinés…
    Je sais qu’il est bien connu dans les cercles du pouvoir, que ce Virus a désormais son passeport (on ne nous la refera pas celle-là… ) et qu’il suffirait d’interdire l’entrée de Paris à tous les « non parisiens » !
    Ben voyons… Bravo au Paris de « l’entre soi » ! Bravo au Paris élitiste qui se fout bien de ce qui peut se passer au delà du périphérique…
    Mais comment imaginer un instant qu’en 3 semaines le virus pourrait disparaitre de Paris… et surtout ne plus y revenir ?
    La personne qui s’est avancée sur ce terrain s’est couverte de ridicule, en plus de nous avoir bien exaspérés ! ! ! Ne lit-elle pas la presse, ne comprend-elle pas comment « mécaniquement » la contagion se passe ? J’ai de la peine à le croire tout de même !
    Car c’est désormais un « savoir » assez largement partagé dans la population qui a fait des études « post bac » (disons), ou qui sait ouvrir un journal…
    Par contre envisager une ré-ouverture « très encadrée », très « localisée » de certains restaurants, à midi : avec des protocoles très spécifiques : pourquoi pas ! On ne s’y contaminerait certainement pas plus, que sur les terrasses COVID actuellement envahie par des buveurs de bière « démasqués » : chaque jour de beaux temps entre 17 et 18h ! ! !
    Je suis très en colère : chaque jour un peu plus !

  7. Alix Cannamela

    Merci pour cet article qui résume bien l’état d’esprit de l’équipe municipale qui, en fait, ne pense pas « intérêt général » ni « santé publique » pour les habitants mais ne s’occupe que d’une catégorie de la population, les fêtards et leurs fournisseurs (alcooliers divers.. ). La vie nocturne pour certains élus, c’est essentiel! Même si c’est au détriment des autres habitants et autres commerces.
    C’est formidable que la Ville s’occupe à chercher et surtout trouver des lieux pour faire la FETEUU plutôt que de chercher à loger les sans-abris!

  8. Parisienne

    En mars dernier Trump disait que le virus aurait disparu à Pâques de la même année. Encore plus fort à Paris… en 3 semaines il sera parti et la fête pourra commencer. Effarant!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021

Theme by Anders NorenUp ↑