3 réflexions sur « Vente à emporter d'alcool pour être consommé sur la voie publique et Covid-19 »

  1. Quai de la Marne, canal de l'Ourcq, blindé de gens à partir de 18h. Gestes barrières ni distanciation social respecté; tapage diurne comme nocturne. Consommation d'alcool et autre, poubelles débordants, casses de verre, hurlements et musique amplifiée, urine et fêtards qui trainent quotidiennement jusqu'au petit matin. Toutes les nuits de tapage jusqu'au moins 2-3h du matin et régulièrement des passages de personnes alcoolisées qui hurlent vers 4-5 h du matin. Ni la police, ni la mairie ne font rien.

  2. La place du Marché Sainte Catherine (Marais) inondée de gens depuis 11:00. Le soir, alcoolisés, hurlant, servis par le resto Chez Joséphine, musique des portables, verres plastique partout. Ai appelé 4 fois la police à 2:00 du matin : rien. Désespérant. Fenêtres fermées toute la journée.

  3. 23 mai, 03h41. Quelques gus enivrés peu concernés par les gestes barrières font un tapage. Hurlements et musique, en toute impunité entre l’Opéra et le bd Henri IV, à quelques mètres du commissariat. Mais que fait la police ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.