Une étude en ligne sur les nuisances sonores

De nombreuses associations comme la nôtre sont en train de se mobiliser pour protester contre la gestion de l'espace public en défaveur des habitants.
Les axes d'action sont :
- d'une part, une tentative de dialogue avec la Mairie qui a écarté les représentants des habitants de toute concertation sur le développement de l'occupation des rues par les terrasses de bars ou restaurants alors que chacun de nous doit porter un masque à l'extérieur et que les nuisances ne sont pas contrôlées. A titre d'exemple, la première version du compte-rendu de la réunion du comité de suivi de la charte de la Butte aux Cailles qui a eu lieu en juillet illustre encore une fois la mascarade qui tient parfois lieu de concertation. 
- d'autre part, une action contentieuse pour mettre en cause la responsabilité de la Ville, notamment pour le fait de ne pas avoir un dispositif de contrôle des usages de la voie publique par les commerçants autorisés ou par le public propre à garantir nos droits fondamentaux en matière de santé : sommeil et risque de contamination COVID.

Nous vous proposons, pour l'instant, de remplir le questionnaire très bien conçu par une association partenaire, le Collectif Droit au Sommeil. Ce collectif, créé début 2020, a pour objectif de faire prendre conscience aux pouvoirs publics de l’importance du problème des nuisances sonores nocturnes à Paris et de l’urgence à trouver des solutions pour permettre aux citoyens de retrouver le sommeil rapidement.

Ce collectif réalise une étude en ligne dont l'objectif est de faire prendre conscience aux pouvoirs publics, avec des chiffres et des témoignages de victimes :
- de l’IMPORTANCE du problème des tapages nocturnes à Paris;
- des DIFFICULTES rencontrées par les victimes à le résoudre;
- de l’URGENCE à trouver des solutions pour leur permettre de retrouver le sommeil rapidement avant que leur SANTE ne se dégrade.
Répondre au questionnaire dure une quinzaine de minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La limite de temps est dépassée. Merci de rafraichir le CAPTCHA

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.