Étiquette : Conseil de la Nuit (Page 2 of 2)

Le « conseil de la nuit » met de l’eau dans son vin : mais cependant…

La manifestation de septembre à la cité de la mode, qui a tenu lieu de précédente plénière du conseil de la nuit visait à promouvoir une ville où la nuit est comme le jour, donc aussi agitée et bruyante alors que :
– Toutes les données médicales qui montrent en quoi l’Homme est un animal diurne.
La Cour Européenne des Droits de l’Homme condamne les États dont les institutions ne sanctionnent pas les atteintes à la tranquillité publique : le droit de se reposer à son domicile est un droit fondamental protégé par depuis 2004.

Madame Hidalgo, quant à elle, connait depuis longtemps les doléances des habitants des quartiers dits « festifs » : de par son mandat précédent et par le fait que le Réseau « Vivre Paris! » l’a saisie au stade de sa candidature pour l’actuelle mandature et, pouvons-nous penser, par les comptes-rendus que ses adjoints lui communiquent.

Sur le site de la Mairie de Paris on lit : « Depuis plusieurs années, les nuits parisiennes connaissent un regain de dynamisme avec l’ouverture de nouveaux lieux festifs, la multiplication des festivals, le développement de lieux éphémères et la reconquête des espaces publics par les noctambules. Une politique dédiée à la nuit a été mise en place par la Ville de Paris avec la création du Conseil de la nuit et du Comité des Noctambules« . Continue reading

Intervention du Réseau Vivre Paris au Conseil de la Nuit (20/06/2017)

Intervention du Réseau Vivre Paris ! dans le groupe de travail « Tranquillité Publique  » du Conseil de la Nuit du 20 juin 2017, exposée par Anne Penneau, Gilles Pourbaix étant par ailleurs présent pour la représentation du réseau.

PRÉAMBULE
Je remercie tout d’abord d’avoir accédé à la demande du Réseau « Vivre Paris ! » (RVP !) d’avoir 15 minutes de parole en début de notre réunion d’aujourd’hui.

Trois points doivent être d’emblée précisés. Continue reading

Anne Hidalgo refuse d’entendre « Vivre Paris ! » à propos du « conseil de la nuit » et des débats sur les nuisances de la fête nocturne

Sur la photo, Anne Hidalgo, entourée des Maires des IIIe et IVe arrondissements, Pierre Aidenbaum et Christophe Girard en 2014 avant les élections municipales, avec des membres de « Vivre Paris ! ». Elle ne dédaignait pas de nous recevoir à cette époque où son élection se jouait…

Le réseau « Vivre Paris ! » a participé récemment aux rencontres européennes de Madrid sur le thème des nuisances dues aux trop nombreuses fêtes nocturnes dans les villes, notamment en matière de santé sur les habitants et le développement exponentiel de l’alcoolisation des jeunes.

Dans le cadre de cette dynamique ainsi créée entre les villes européennes souffrant de ces excès et qui élaborent ensemble des solutions communes pour y remédier, le réseau « Vivre Paris ! » regroupant prés de 30 associations d’habitants a souhaité rencontrer la Maire de Paris, Anne Hidalgo. Le but de cet entretien est de faire part des griefs et du très fort mécontentement des associations de riverains tout juste tolérées dans les instances parisiennes de soi-disant concertation, comme le conseil de la nuit où elles sont purement « baladées » par les organisateurs. Continue reading

Compte-rendu de l’assemblée plénière du Conseil de la Nuit

L’assemblée plénière du Conseil de la Nuit s’est tenue à l’Hôtel de Ville le 15 décembre (voir l’ordre du jour). Le Réseau « Vivre Paris! » y a participé.
Cette réunion a débuté par quatre très longues interventions dont nous retiendrons ces quelques perles et quelques infos :
1. sur l’aménagement des places parisiennes>
– une réflexion est en cours sur les temporalités de 7 places parisiennes pour y intégrer la nuit
– objectif sur ces places : diminuer la place de la voiture de 50%
– des collectifs de compétences seront créés : y participeront des usagers mais pas les riverains de ces places
2. sur l’espace public :
– il faut s’accaparer l’espace public (ce n’est plus s’approprier mais s’accaparer)
– l’espace public devient domestique car à Paris les appartements sont trop petits
– il faut prévoir des aménagements de l’espace public qui n’hypothèquent pas les usages à venir : des équipements pour les champs du possible
– l’égalité femmes/hommes dans l’espace public est une problématique émergente (ah?), l’espace public a un code sexué (???)
– on note l’émergence de nouveaux profils de concepteurs, d’aménageurs, d’évaluateurs : c’est un vrai sujet (sic!)
– il y a une polyphonie émotionnelle et fonctionnelle (si, si!)
3. sur la nuit :
– la nuit est un enjeu électoral et l’action publique devient transversale
– il y a désynchronisation des temporalités urbaines avec des usages routinisés (excellente celle-là!) et de nouveaux bassins de vie Continue reading

Newer posts »

© 2023

Theme by Anders NorenUp ↑